2019-04-18: Date limite fixée! Facturation électronique pour les pouvoirs adjudicateurs publics en Europe

Aujourd’hui, il est fixé: La Commission européenne a renvoyé la norme européenne pour les factures électroniques aux pouvoirs adjudicateurs au Journal officiel. Le texte officiel peut être trouvé sous ce lien. Ainsi, la période d’implémentation formelle pour le modèle de données sémantiques EN16931-1: 2017 et la liste de syntaxe correspondante CEN / TS16931-2 a commencé.

Le 18 avril 2019, l’article 11 de la directive 2014/55 /​EU entre en vigueur

Qu’est-ce que ça veut dire? À compter du 18 avril 2019, tous les pouvoirs adjudicateurs centraux couverts par la directive doivent être en mesure de recevoir et de traiter les factures électroniques dans l’ensemble de l’UE. Les pouvoirs adjudicateurs décentralisés peuvent bénéficier de 12 mois supplémentaires de mise en œuvre, selon les États membres concernés.

Dois-je envoyer des factures électroniques à partir de cette date? Cela dépend. La directive elle-même n’oblige initialement que les destinataires des factures électroniques à refuser de les accepter s’ils reçoivent l’une des deux syntaxes de la liste de syntaxe et si les exigences du modèle de données électroniques ont été mises en œuvre. Cependant, certains États membres, dont l’Allemagne et la France, ont resserré leur législation. Ils comprennent également l’obligation d’envoyer des factures électroniques.

Période de mise en œuvre divergente en Allemagne: 27 novembre 2018

Le règlement sur les factures électroniques du gouvernement fédéral va encore plus loin: il maintient la période initiale de mise en œuvre, prévue dans la directive. Les autorités contractantes centrales du niveau fédéral doivent être en mesure de recevoir et de traiter les factures électroniques le 27 novembre 2018. Les autorités contractantes décentralisées du niveau fédéral ont jusqu’au 27 novembre 2019 pour préparer leurs systèmes.

En outre, le règlement sur la facturation électronique oblige également l’expéditeur à envoyer des factures à partir de 1 000 euros par voie électronique. Cependant, les expéditeurs ont une autre année pour le faire. La date limite est le 27 novembre 2020.

GEFEG mbH

Depuis plus de 25 ans, les activités de GEFEG ont porté sur la normalisation et les interfaces pour l'échange électronique de données. Sur la base de cette approche, GEFEG soutient l'élaboration de formats de facturation électronique. Les solutions GEFEG offrent des augmentations de productivité et un développement optimisé de l'interface de données pour connecter les processus métier et planifier, mapper et gérer leur contenu commercial pertinent tout au long du cycle de l'application. Le logiciel GEFEG.FX pour le développement et la gestion de modèles de données, eStandards et interfaces, GEFEG.Portal pour les interfaces de publication, la gestion de bord et de la communauté, ainsi que le support de conseil, les cours de formation et les ateliers sur les sujets eBusiness sont parmi les solutions. En tant que membre actif des comités nationaux et internationaux, tels que DIN, CEFACT, EDIFICE, DISA, GEFEG est également impliqué dans le développement d'interfaces pour les industries, les entreprises et les organisations internationales globales. L'expérience pratique acquise dans la consultation et la standardisation ainsi que l'utilisation de solutions internes se complètent et aident GEFEG à étendre son statut reconnu en tant que spécialiste des interfaces commerciales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *